mardi 24 mai 2016

Citoyens, Citoyennes pour la Justice publique: Jeudi 26 mai à 19h30

Pour information.

Pour Vous ou vos amis.

Meilleures salutations.

Michèle Herzog

Rue St-Georges 10
CH-1091 Grandvaux





De : Citoyens pour la Justice publique [mailto: cjp.geneve@gmail.com]
Envoyé : mardi 24 mai 2016 18:05
À : Pierre Pittet
Objet : Assemblée générale de la CJP association Citoyens,Citoyennes pour la Justice publique.

Chers Membres et Sympathisants-tes,


Par la présente, nous vous rappelons que nous vous convions à l'assemblée générale de l'association CJP
Citoyens, Citoyennes  pour la Justice publique le:

Jeudi 26 mai à 19h30 à la Maison des Associations,
15 rue des Savoises, salle Albert Jaccard.

En attaché, une lettre de bienvenue avec les dossiers en cours  et une critique en règle de certains errements de la justice genevoise sous les ordres du Procureur général Olivier Jornot.   Et aussi l'ordre du jour pour  quelques projets d'action à venir, ceux-ci pouvant s'étoffer selon les propositions qui verront le jour lors de la réunion.
 En espérant vous y trouver nombreux-ses pour défendre  l'équité de notre Justice publique avec ceux-celles qui en sont actuellement victimes, nous vous prions de recevoir, Chers membres et sympathisants-tes, nos plus cordiales salutations militantes.

Pour le comité
Pierre Pittet: président.  tél: 079 349 59 25  courriel  p.pittet.court@ bluewin.ch
Laurent Tettamanti: vice-président.  tél: 078 929 44 76  courriel. l_tetta@bluewin.ch
Ivar Petterson: trésorier tél:  076 349 36 36  courriel  petterson.ivar@sunrise.ch


Association

Citoyens-nes pour la justice publique (CJP)
Maison des Associations
Rue des Savoises 15
1205  Genève

Association CJP, Citoyens-Citoyennes Genève, le 12 mai 2016
pour la Justice publique
Maison des Associations
15 rue des Savoises 1205 Genève
Pierre Pittet tél 079 349 59 25
Laurent Tettamanti 078 929 44 76
Ivar Petterson 076 349 36 06
Chers Membres, Militants-tes et Sympathisants-tes,
Cette missive n’est pas uniquement adressée aux membres et aux
militants, militantes de la CJP. Elle s’adresse également à tous ceux et
celles qui nous connaissent, les empathiques, qui reconnaissent les
combats durs que nous menons depuis 2011 pour une Justice publique
équitable envers tous et toutes, sans considérations de race, de classe
sociale et de capacité financière.
Ce qui est loin d’être le cas dans notre République avec tous les scandales
qui ont égrainés l’actualité des dernières années, qui font la une des
journaux un jour et qui sont aussitôt étouffés par des forces puissantes
qui ont leurs complices y compris dans les médias et à l’intérieur du
Parquet genevois : par exemple, actuellement, les Panama papers
concernant les avocats d’affaires, fiduciaires et sociétés financières
suisses.
Le Procureur général Olivier Jornot , un borderline qui s’exhibe en cabaret,
qui viole la loi sur l’organisation de la Justice, en ayant sa concubine
directement sous ses ordres comme procureure, se croit intouchable. Il
n’ouvre pas de dossier pénal quand des membres de son clan, les
affairistes PLR, sont pris à partie comme dans l’affaire du juge Devaud,
juge de la Cour des Comptes qui avait dénoncé une escroquerie à l’argent
public perpétrée par des membres de son clan.
Ou il classe les affaires gênantes pour la réputation des institutions
genevoises comme le faux du policier Mettraux accusant Mohamed El
Ghanam, docteur en droit égyptien d’être à la fois paranoïaque et d’avoir
planté un coup de couteau dans le ventre d’un noir qu’il ne connaissait
pas. D’autres faux au niveau fédéral ont valu au dissident anti-Moubarak
6ans de prison à Champ-Dollon. Sans aucun avocat d’office jusqu’à notre
intervention en 2011. Une injustice ignoble réservée à un gêneur !
-2-
Ou encore, en ce qui concerne ma petite personne, sur la base d’une
enquête de la police judiciaire de 2008- méprisée et dévalorisée par le duo
d’incapables- le PG Zappelli et la CE Rochat - qui avait été retrouvée dans
la chambre de la présumée criminelle dans la ferme de Collex-Bossy en
2012, j’avais dénoncé un trafic d’esclavage sexuel de jeunes filles
roumaines qui devaient donner tout l’argent de la prostitution imposée à
la maquerelle, et qui étaient tabassées par un malabar du clan si elles se
révoltaient. La proxénète sauvage avait réussi également à se mettre
dans la poche le gendarme de Versoix qui avait été chargé depuis 2008 de
contrôler la ferme. Il montait régulièrement dans sa chambre, ce qui
m’avait assuré plusieurs témoins refusés dans l’enquête sans aucun
argument mis en avant.
Après une procédure bidon de trois ans le PG Olivier Jornot a délivré une
ordonnance pénale contre moi pour diffamation envers le gendarme. Si je
perds mon procès, et que je ne paye pas 1200 frs d’amende, je serai jeté
en prison pendant un mois. Toutes mes dénonciations et plaintes ont été
classées auparavant. Et les milliers de francs me manquaient pour faire
recours. C’est la technique Jornot pour les lanceurs d’alerte qui révèlent
les dysfonctionnements de la justice.
Il est temps qu’une société civile genevoise, courageuse et audacieuse,
loin des compromissions politiciennes se renforce pour parer à
l’hypocrisie, la lâcheté, d’une société genevoise de plus en plus
individualiste, tournée vers l’argent, devenu valeur suprême et donc
tournant le dos à ce qui a fait la force de notre République depuis près de
500 ans : la solidarité du peuple pour défendre les biens communs, les
biens publics, la cohésion par l’aide concrète aux plus défavorisés.
Il faut résister courageusement à toutes les injustices, et particulièrement
en ce qui concerne la CJP, les injustices de la justice genevoise, appelées
pudiquement erreurs judiciaires.
Pour tous ceux et celles qui sont prêts à nous soutenir et à adhérer à
notre association, nous adressons notre invitation à participer à notre
assemblée générale en apportant idées et témoignages d’injustices.
Ensemble nous serons plus forts, plus fortes tout en restant totalement
indépendants.
Avec nos cordiales salutations militantes.
Pour le comité. Pierre Pittet, Président.

CONVOCATION A L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA CJP
Association Citoyens-Citoyennes pour la Justice publique
JEUDI 26 MAI 2016 A19H30 salle Albert Jacquard
Maison des Associations 15rue des Savoises 1205Genève
ORDRE DU JOUR
- Bilan des actions entreprises en 2015-2016
- Projets d’actions en 2016 :
- Sortir de l’unité post carcérale de la clinique psychiatrique de
Belle-Idée le dissident égyptien Mohamed El Ghanam, interné contre sa
volonté depuis novembre 2013, donc en violant ses droits de citoyen libre.
- Panama papers : exiger la révocation de l’avocat Marc Bonnant
complice de criminels coupables de blanchiment de fraudes fiscales du
Conseil supérieur de la magistrature, entité censée être moralement et
judiciairement irréprochable.
- Soutien à Mme Fatiha Bernard, menacée d’expulsion de son
appartement sur la base d’arguments mensongers : appui face au tribunal
des baux et loyers et dénonciations des irrégularités de la régie Bordier et
de la fondation immobilière de Lancy.
- Soutien à Pierre Pittet, menacé de prison par Olivier Jornot pour
diffamation envers un gendarme : les témoins de sa complicité avec la
cheffe d’un clan criminel roumain responsable de tentative
d’empoisonnement, de vols et de proxénétisme sauvage et violent envers
de jeunes filles de la campagne roumaine ont toujours été refusés en 3
ans de procédure. Pierre Pittet devra se défendre devant le Tribunal de
police le jeudi 16 juin à 14h Palais de Justice. 1 Place du Bourg de
Four, Bat. A, salle A2 et il aura besoin de soutiens et de présences.
- Divers et autres propositions de soutiens et d’actions.
- Réélection et agrandissement du comité
- Comptes pour l’année 2015.
Pour le comité : Pierre Pittet président, Laurent Tettamanti viceprésident,
Ivar Petterson trésorier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire